Chercher

28 -02-2019

Communication interne : les employees, les grands oubliés des relations publiques…

28 -02-2019

Communication interne : les employees, les grands oubliés des relations publiques…

Votre personnel constitue-t-il un groupe cible à part entière dans votre plan de relations publiques ? Non ? Alors il se peut que vous ne remplissiez pas correctement votre rôle de PR Manager. Parce que « promouvoir systématiquement la compréhension mutuelle entre une organisation et ses parties prenantes » est la définition la plus connue de notre belle profession. Et vos employés ne sont-ils pas l’une de vos parties prenantes les plus importantes ? C’est une erreur capitale de ne leur réserver que les miettes de la communication de votre entreprise.

D’accord, l’introduction de ce blog était un brin provocante. Et vous avez probablement de bonnes raisons d’avoir répondu « non ». Peut-être quelqu’un d’autre dans l’entreprise est-il responsable de la communication interne ? Mais même dans ce cas, nous vous conseillons de lire ce qui suit…

Rétention > RH

Personne n’ignore qu’une politique de rétention est une arme puissante dans la guerre des talents. Mais il faut savoir qu’une bonne politique de rétention est très loin de se limiter à une augmentation de salaire et à un team building annuel. Vous voulez faire de vos collaborateurs de véritables ambassadeurs de votre marque et de vos qualités en tant qu’employeur ? La collaboration entre vos services gagnerait à être beaucoup plus efficace ? Vous voulez mettre fin aux demi-vérités qui bourdonnent dans les couloirs ? Alors informez vous-même vos employés des tenants et aboutissants de votre entreprise. Et rendez-les enthousiastes quant à la direction dans laquelle l’entreprise veut aller, la façon dont vous pouvez y parvenir ensemble et qui fait quoi dans ce cadre. Et ce, dans toute l’entreprise, quelle que soit sa taille ou sa décentralisation. Avec un bon contenu, vous pouvez certainement y parvenir.

Ce qui mérite aussi une place dans ce contenu, ce sont vos propres réalisations en matière de relations publiques. Ces beaux moments médiatiques ne sont pas seulement l’occasion pour vous de briller à titre personnel, mais surtout de rendre vos employés fiers de leur marque. Et en même temps, vous résolvez l’un de vos problèmes les plus persistants. Combien de fois entendons-nous des clients dire qu’ils ne parviennent pas à faire émerger de belles histoires dans leur entreprise ? Pour des études de cas, par exemple. Vous pouvez être sûr que les bonnes personnes viendront vous trouver quand elles verront que vous transformez leurs informations en un texte fluide attirant de nouveaux clients. Ainsi, votre communication interne devient immédiatement ce qu’elle devrait être : un flux bidirectionnel.

SOS Crise

Il est capital que vos employés soient considérés comme des parties prenantes importantes dans votre plan de communication de crise. Ce n’est pas le cas dans votre entreprise ? Ou pire : vous n’avez pas de plan de crise ? Alors ça peut – vraiment – vous coûter cher. Si vos employés ne connaissent pas la procédure à suivre quand les choses tournent mal, vous risquez que votre réceptionniste commence à parler au premier journaliste qui a senti une histoire juteuse. Une catastrophe que nous avons souvent vue se produire. Et si vous ne communiquez pas en interne rapidement, clairement et honnêtement sur ce qui se passe, les gens apprendront ce qu’il en est – plus ou moins – par l’entremise des médias. La machine à café fera ensuite le reste, ce qui nuira gravement à la réputation de votre entreprise en interne.

Agissez

Il y a bien d’autres raisons pour lesquelles vous devriez prendre votre communication interne au sérieux. Alors pourquoi si peu d’entreprises le font-elles ? Dans les petites entreprises, c’est généralement parce que tous les budgets sont axés sur la croissance. C’est une erreur car cette adrénaline efface les problèmes internes jusqu’à ce qu’ils deviennent chroniques. Dans les grandes entreprises, la communication interne passe généralement par deux canaux : les départements RH et Marcom. Mais l’un n’a pas les connaissances nécessaires en communication, et l’autre se concentre sur les KPI externes sur lesquels il est généralement jugé. Voilà pourquoi rien ne bouge, ou si peu. Pour les petites comme les grandes entreprises, un spécialiste externe peut donc se révéler d’une grande utilité, tant pour la stratégie que pour l’exécution.

Vous voulez réellement faire une différence dans votre communication interne ? Avec une agence qui dispose elle-même d’une expertise suffisante de la communication et du contenu pour faire de vos collaborateurs de véritables ambassadeurs ? Dans ce cas, nous serons heureux de connaître votre défi. N’hésitez pas à nous contacter.

– par Johan De Ost, senior communications consultant et content creator (Belgique)