Chercher

07 -11-2019

Quelles opportunités RP avec l’arrivée de LN24 ?

07 -11-2019

Quelles opportunités RP avec l’arrivée de LN24 ?

Vivre le lancement d’une chaîne télévisée ‘made in Belgium’, cela n’arrive pas souvent. A peine une fois tous les 10 voire 20 ans. Bien-sûr, il y a eu la naissance de La Trois en 2007 ou encore en 2016 de Studio 100 à destination des enfants, mais le public visé n’était pas aussi large. Et avec un capital estimé à 4,5 millions, une équipe fondatrice de choix dont 2 anciens journalistes de l’Echo et des premiers résultats d’audience encourageants, les perspectives sont positives. Bienvenue LN24 !

En tant que professionnel de la communication, du marketing ou des Relations Publiques, il est important de comprendre ce qu’offre cette nouvelle chaîne francophone et comment lui proposer du contenu de qualité qui va retenir son attention et celle de leurs spectateurs. Surtout dans un paysage médiatique qui poursuit sa métamorphose.

L’info comme priorité

Faisons tout d’abord le tour de l’offre de contenu. Une matinale avec un invité à 7h20, des flashs info toutes les heures 30, le journal LN24 Soir, etc. Ce nouveau média belge accorde une importance majeure à l’actualité en direct. Avec de nombreux duplex prévus comme ça a été le cas pour son inauguration depuis le Parlement européen ou pour la formation du gouvernement wallon. Pour les organisations culturelles, politiques, sportives ou à vocation économique, il s’agit là d’une opportunité de communiquer du contenu intéressant et de récolter un sujet TV ensuite.

Chaque jour à 17h, la chaîne propose également 50 minutes de thématiques. Une société du secteur des Technologies de l’Information ou en pleine digitalisation, comme c’était le cas récemment avec Delhaize, peut trouver sa place dans le magazine ‘Médias/Technologies‘ proposé par Nicolas Portnoy. Je pense également à une prise de parole d’un chef d’entreprise souhaitant partager sa vision économique et financière dans le ‘Business Club’ ou à un expert politique souhaitant donner son avis dans ‘International’ ou ‘Club Europe’. Si votre entreprise a des choses pertinentes à dire, pourquoi ne pas leur proposer l’interview de votre CEO ou de l’un de vos spécialistes ?

Un futur en TV et en radio

Nous le voyons, LN24 affiche de belles ambitions. Et puis, la télévision n’est qu’un début de la naissance d’un média d’information fort. Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) a en effet accordé en juillet dernier un réseau de fréquences à LN24, lui permettant de couvrir la quasi-totalité du territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le développement en FM et en DAB+ devrait arriver à l’horizon 2020.

Reste maintenant à voir quelle sera la réaction de la concurrence. Les hommes d’affaires et les personnes intéressées par la politique risquent petit à petit de déserter une chaîne comme Canal Z pour se tourner vers LN24. En effet, face à une actualité qui évolue chez LN24, la chaine du groupe Roularta ne propose qu’une boucle de son journal de 18h en alternance avec quelques rubriques thématiques. Et en radio, La Première (RTBF) et Bel RTL (RTL) sont en pleine réflexion et transition sur leur stratégie.

La relation se construit maintenant

N’attendez donc pas que la chaîne se développe sans vous. La construction et l’entretien de telles relations média sont primordiaux pour votre entreprise, tout comme le fait de proposer du contenu pertinent aux rédactions. Ces aspects demandent du temps et une expertise certaine.

N’hésitez donc pas à faire appel à une agence de Relations Publiques. Leurs consultants peuvent vous aider à sélectionner le contenu de votre organisation qui sera le plus adapté afin que vous puissiez bénéficier d’une visibilité intéressante dans un média belge. Et puis, comme nous le rappelons souvent chez LVTPR, vous pourrez ensuite diffuser cet article ou ce reportage TV sur vos propres canaux de communication tels que votre site ou vos réseaux sociaux. Une bonne communication est toujours plus efficace quand elle est également partagée au sein de ses propres ambassadeurs.